CHAMBRE DES REPRESENTANTSPARLEMENTCHAMBRE DES CONSEILLERS

M. le Président Habib El Malki

Discours du président

M. El Malki expose à Rabat les grandes lignes du plan d'action de l’UPCI

> 17/07/2019 M. El Malki expose à Rabat les grandes lignes du plan d'action de l’UPCI

Le président de la Chambre des représentants et président de l'Union parlementaire des États membres de l'Organisation de la coopération islamique (UPCI), Habib El Malki a exposé, mercredi à Rabat, les grandes lignes du plan d’action de l’Union, ainsi que ses initiatives futures.

Intervenant à l’ouverture de la 3-ème réunion extraordinaire du comité exécutif de l'Union, M. El Malki a souligné l’élaboration d’un projet d’action d'étape en coordination avec le secrétariat général, selon une approche concertée et d'action commune.

Il a indiqué que cette réunion extraordinaire reflète la conscience collective quant aux défis auxquels fait face le monde islamique et la volonté de l’Union de contribuer à apporter des réponses concrètes à ces défis.

Ce plan d’action vise à la réaliser l’efficacité nécessaire à l’action de l’Union et la recherche d’un consensus entre ses membres et à consolider l’indépendance de l’Union en tant qu’organisation interparlementaire multilatérale, outre la réalisation d’une interaction avec l’actualité internationale et régionale, a précisé M. El Malki.

Il s’agit également d’intensifier les contacts avec les organisations internationales multilatérales en vue de défendre les causes justes des peuples islamiques et lutter contre le terrorisme, l’extrémisme et l’intolérance, tout en œuvrant pour renforcer l'action de l’Union.

Par ailleurs, M. El Malki a proposé la création "du prix Palestine de démocratie et de justice historique” dans l’objectif d’attirer l’attention de la communauté internationale, notamment parlementaire, sur la question palestinienne dans une conjoncture régionale et internationale dominée par ce conflit et de réitérer les droits inaliénables du peuple palestinien.

Dans le même ordre d'idées, M. El Malki a appelé à œuvrer de concert avec l’ONU en vue de consacrer une journée internationale annuelle à la lutte contre l’islamophobie et à réactiver les commissions permanentes et les sous-commissions entre les deux sessions de la conférence, émettant l'espoir de voir les travaux sanctionnés par l'adoption des recommandations à soumettre à la conférence.

Pour sa part, le secrétaire général de l’UPCI, Mohammed Kouraïchi Niasse a souligné que cette réunion extraordinaire vise à redynamiser et développer la méthodologie du travail de l’Union, notant que les recommandations qui seront adoptées sont de nature à conforter les acquis et insuffler ses initiatives tendant à servir les intérêts de la nation islamique.

Il est également question d’intensifier les contacts et le dialogue entre les parlements en vue de préserver la cohésion entre les pays membres, a-t-il affirmé, appelant le conseil à consacrer le dialogue et la concertation, comme seul moyen de régler les problèmes et les différends.

En marge de cette séance d'ouverture, les représentants ont élu les membres du bureau de l’Union.

Le comité exécutif doit examiner aussi les mesures nécessaires pour améliorer les actions de l'Union et ses méthodes de travail au niveau de la conférence et des comités, ainsi que la mise en œuvre des mesures des comités de l'union et des mécanismes de la tenue de ses réunions périodiques au cours de l'année.

Cette rencontre sera, également, marquée par un débat sur l'organisation des séminaires qui portent sur des sujets d'intérêt commun, en présence d'experts et de participants des parlements membres, avant l'adoption du rapport final de la troisième réunion extraordinaire du comité exécutif de l'Union.

Créée le 17 juin 1999, l'UPCI compte aujourd'hui 54 parlements membres et vise, notamment, à fournir un cadre de coopération et de coordination globales et fructueuses entre les parlements des États membres de l’OCI et à promouvoir les rencontres et le dialogue et l’échange d’expériences dans le domaine parlementaire et le débat sur des questions à caractère économique, culturel, social et politique intéressant les États membres, tout en adoptant les recommandations et décisions appropriées concernant ces questions.

Il importe de rappeler que le parlement marocain a accueilli du 11 au 14 mars dernier, la 14-ème session de la conférence de l’Union parlementaire des États membres de l'OCI, qui a été marquée par l’adoption à l'unanimité de la "Déclaration de Rabat". 

(MAP)

Contactez nous