CHAMBRE DES REPRESENTANTSPARLEMENTCHAMBRE DES CONSEILLERS

M. le Président Habib El Malki

Discours du président

M. El Malki appelle les membres du comité exécutif de l'OCI à dépasser les divergences et à faire preuve de compromis

> 11/03/2019 M. El Malki appelle les membres du comité exécutif de l'OCI à dépasser les divergences et à faire preuve de compromis

Le président de la Chambre des représentants, Habib El Malki a appelé, lundi à Rabat, les membres du comité exécutif de l’Union parlementaire des États de l'Organisation de la coopération islamique (OCI) à dépasser les divergences et à faire preuve de compromis.

Intervenant à l'ouverture de la 41ème session du comité exécutif de l'Union parlementaire de l'OCI, tenue en marge de la 14ème session de la conférence de l’Union, organisée du 11 au 14 mars, M. El Malki a souligné la nécessité de gérer de manière optimale les différends sur la base d'une approche fondée sur la persuasion et le dialogue démocratique.

Les pays islamiques sont confrontés à des défis sans précédent, donnant la place à un contexte régional et international de plus en plus complexe alors que les attentes des peuples musulmans à davantage de stabilité et de démocratie se font de plus en plus entendre, a rappelé le président de la Chambre des représentants, soulignant l’importance de prendre en compte cette donne lors de l’adoption des différents projets de décisions, de recommandations et de stratégies.

Les défis internes et externes interpellent les États de l'Union à prendre des initiatives et à s’attaquer aux racines des problèmes, a-t-il fait observer, mettant en avant la nécessité impérieuse de s’appuyer pour ce faire sur une vision qui tient compte de la réalité et des exigences de l'action sur le terrain.

Il a également souligné la nécessité de renouveler la méthodologie de travail afin de mettre en œuvre et d'adopter ce qui a été convenu entre les États membres en vue de préserver la crédibilité de l'Union auprès des peuples et auprès des organisations internationales eu égard à la responsabilité politique qui lui incombe.

Pour sa part, le secrétaire général de l'Union parlementaire des États membres de l'OCI, Mohammed Kouraïchi Niasse, a indiqué que la réunion de cette instance se tient à un moment où les peuples musulmans aspirent à ce que la Oumma occupe la place digne qui lui revient parmi les nations, "dans un contexte international extrêmement complexe, marqué par une multitude de conflits".

Les musulmans font face à plusieurs défis découlant d'un ordre mondial injuste et cherchent à diffuser les valeurs de paix et de concorde dans le monde, a fait savoir M. Kouraïchi Niasse, expliquant que les musulmans, dont la voix se fait de plus en plus entendre à l'échelle internationale, sont appelés à resserrer les rangs afin de mieux défendre leurs questions.

Placée sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, cette session sera marquée par l’élection des membres du comité exécutif de l’Union et la présentation du rapport du secrétaire général ainsi que par l’adoption du rapport 21 du Comité général, l’examen des rapports et projets de résolutions présentés par les commissions spécialisées et les instances qui en dépendent.

Les commissions permanentes se pencheront sur le suivi de la mise en œuvre des décisions et recommandations déjà adoptées, alors que la 8ème conférence des femmes parlementaires musulmanes se tiendra parallèlement aux travaux de l'union parlementaire. La réunion sera également sanctionnée par l’adoption du rapport final de la 14ème session et de la Déclaration de Rabat.

Il s'agit également la tenue de la deuxième réunion des secrétaires généraux des parlements membres de l'Union parlementaire de l'OCI, alors que sur le volet organisationnel, il sera procédé au dépôt des candidatures des membres du comité général de l'Union ainsi que des membres de son comité exécutif et ceux des commissions spécialisées parlementaires pour l'année 2019.

(MAP)

Contactez nous