CHAMBRE DES REPRESENTANTSPARLEMENTCHAMBRE DES CONSEILLERS

Actualités

Série d'entretiens à Amman d'une délégation parlementaire marocaine

> 20/06/2019
  • Série d'entretiens à Amman d'une délégation parlementaire marocaine
  • Série d'entretiens à Amman d'une délégation parlementaire marocaine

Une délégation parlementaire marocaine issue du groupe d'amitié parlementaire maroco-jordanien a eu, mercredi à Amman, une série d'entretiens avec les présidents et membres des commissions du parlement jordanien.

Lors de ces rencontres, qui interviennent dans le cadre de la visite qu'effectue, du 19 au 24 juin, la délégation parlementaire marocaine dans la capitale jordanienne, le renforcement de la coopération entre les deux pays, notamment dans le domaine parlementaire, la concertation au sujet des questions d'intérêt commun et l'instauration de relations permanentes entre les instances et commissions parlementaires de part et d'autre ont été au centre des discussions.

La délégation marocaine comprend Khadija Ziani (groupe du Rassemblement constitutionnel), Thouria Faraj (groupe authenticité et modernité), Aziza Aba (groupe istiqlalien de l'unité et de l'égalitarisme), Fatima Zahra Nazih (groupe haraki) et Abdelaziz El Aid (groupe Justice et Développement).

Lors d'une entrevue avec le vice-président de la chambre des représentants de la Jordanie, Nassar El Quissi, les deux parties ont examiné la proposition formulée par le président de la chambre des Représentants, Habib El Malki, afin de créer un forum parlementaire maroco-jordanien, qui sera un espace d'échange et de concertation continus entre les parlementaires des deux pays.

A cette occasion, la présidente du groupe d'amitié parlementaire maroco-jordanienne, Mme Khadija Ziani a souligné l'importance de renforcer les relations parlementaires entre les deux pays, notant que l'échange de visites entre les deux parties est à même d'enrichir les expériences parlementaires, en particulier en ce qui concerne la législation et le contrôle.

Elle a noté, dans ce sens, que les relations jordano-marocaines sont solides, stratégiques et fraternelles, d'où la nécessité de les consolider en matière parlementaire, se réjouissant au passage de l'harmonie et de la cohérence des positions exprimées par les deux pays relativement aux questions communes.

De son côté, M. El Quissi a estimé que les relations fraternelles entre Rabat et Amman sont historiques et que les piliers de ces liens ont été fondés par les leaders des deux pays frères, estimant qu'à la faveur de la diplomatie parlementaire, des rencontres et visites réciproques, les points de vue des deux parties seront rapprochés davantage de même que leurs positions vis-à-vis de plusieurs questions d'intérêt commun.

Lors des rencontres tenues entre la délégation marocaine et les présidents et membres de la commission de la Fraternité parlementaire jordano-marocaine au sein des deux chambres du parlement jordanien et celle des Affaires étrangères au sein de la chambre des Représentants, l'accent a été mis sur la profondeur et la qualité des relations historiques liant les deux Royaumes et la convergence de vues sur différentes questions d'intérêt commun.

A ce propos, la présidente de la commission de la Fraternité parlementaire jordano-marocaine, la députée Wafae Beni Mustapha a souligné la solidité des relations parlementaires entre le Royaume hachémite de Jordanie et le Royaume du Maroc, estimant que ces relations peuvent s'étendre à plusieurs domaines, notamment parlementaire.

Et d'ajouter que les relations fraternelles unissant la Jordanie et le Maroc sont le fruit des liens fraternels entre les dirigeants des deux pays frères, notant que le Maroc et la Jordanie ont une position commune sur nombre de questions d'intérêt commun, surtout la cause palestinienne.

De son côté, le président de la Commission des affaires étrangères à l'assemblée nationale jordanienne, Nidal Taani, a souligné la solidité des relations entre les deux pays et la position unifiée à l'égard des questions arabes communes à leur tête la cause palestinienne.

Pour sa part, le président de la Commission de fraternité Jordanie-Maroc au sénat jordanien a réaffirmé la solidité et la singularité des relations entre la Jordanie et le Maroc sous l'impulsion de SM le Roi Mohammed VI et le Souverain de Jordanie Abdallah II, relevant la volonté des deux pays de développer davantage ces relations dans tous les domaines, notamment en matière économique, d'investissements et culturelle.

Lors de cette rencontre, la coopération et la coordination entre les deux pays frères ont été passées en revue ainsi que les moyens de les renforcer dans tous les domaines notamment parlementaire.

Dans leurs interventions, les membres de la délégation marocaine ont souligné la solidité des relations historiques et ancrées entre les deux Royaumes dont les bases ont été jetées par les dirigeants des deux pays, mettant l'accent sur la convergence de vue entre les pays frères sur nombre de questions arabes, régionales et internationales.

Et de relever que cette visite contribuera au renforcement de la coopération entre les deux institutions législatives et à l'échange d'expertise et d'expérience entre les deux parlements. 

Par ailleurs, la partie jordanienne a fait part de son admiration du développement démocratique que connait le Maroc notamment en termes de consolidation de la pluralité politique et d'édification de l'Etat des institutions, saluant par la même occasion la position marocaine appuyant la Jordanie sur les différentes questions.

Les membres de commissions parlementaires jordaniennes ont réitéré leur soutien à l'intégrité territoriale du Royaume du Maroc.

Ils ont mis aussi en relief l'importance de la visite effectuée par la délégation parlementaire marocaine en Jordanie, formulant le voeux de voir cette visite impulser une nouvelle dynamique à la coopération bilatérale entre Rabat et Amman à tous les niveaux.

(MAP)