CHAMBRE DES REPRESENTANTSPARLEMENTCHAMBRE DES CONSEILLERS

M. le Président Habib El Malki

Actualités

M. El Malki appelle à insuffler un nouvel élan à l'action du groupe d'amitié parlementaire Maroc-Mali

> 08/03/2018
  • M. El Malki appelle à insuffler un nouvel élan à l'action du groupe d'amitié parlementaire Maroc-Mali
  • M. El Malki appelle à insuffler un nouvel élan à l'action du groupe d'amitié parlementaire Maroc-Mali

Le président de la Chambre des représentants, Habib El Malki, a appelé, jeudi à Rabat, à insuffler un nouvel élan à l'action du groupe d'amitié parlementaire Maroc-Mali et à intensifier la concertation et le dialogue entre les parlements des deux pays.

Lors d'une entrevue avec le Premier ministre malien, Soumyelou Boubeye Maïga, en visite de travail et d'amitié dans le Royaume à la tête d'une importante délégation gouvernementale, M. El Malki a mis en avant l'importance de la diplomatie parlementaire dans le renforcement des relations entre les deux pays et la coordination des positions et des visions autour des questions d’intérêt commun, souligne un communiqué de la Chambre des représentants.

Cette visite consolidera davantage les relations historiques et fraternelles unissant le Maroc et le Mali, jugées "exemplaires", et portant sur tous les secteurs vitaux, dont l'économie, la finance, la culture, le champ religieux et la sécurité, a-t-il précisé, notant que le Maroc n’épargnera aucun effort pour contribuer à la stabilité du Mali et toute la région.

Il a exposé, à cette occasion, la nouvelle politique migratoire adoptée par le Royaume, sous la conduite de SM le Roi Mohammed VI, qui repose notamment sur la consécration de l’appartenance au continent africain et l'attachement aux valeurs humaines, ajoutant que le Maroc est l'un des rares pays à adopter cette politique migratoire qui jouit d'une reconnaissance de la communauté internationale.

Dans ce sens, M. El Malki a attiré l'attention que le phénomène de la migration est intimement lié aux changements climatiques, mettant en avant le rôle du Royaume dans la défense des questions relatives à l'environnement et la réalisation du développement durable.

La demande d'adhésion à la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) confirme la volonté du Royaume de renforcer les groupements régionaux pour une Afrique influente au niveau international, a-t-il dit.

De son côté, le Premier ministre malien a salué les relations fraternelles liant les deux pays et peuples, affirmant que le Maroc et le Mali restent attachés au continent africain.

Après avoir mis en avant les liens culturels et religieux entre les deux pays, il a rappelé que le Royaume demeure la première destination pour la formation des Imams maliens dans le cadre de la lutte contre l'extrémisme.

Cette visite permettra de hisser les relations bilatérales à un niveau supérieur de coopération et de concertation, a-t-il assuré, rappelant la visite historique de SM le Roi Mohammed VI à Bamako en 2014, qui a été couronnée par la signature de plusieurs conventions de coopération entre les deux pays.

Il a, de même, exprimé l’intérêt que porte son pays à l'expérience marocaine dans plusieurs domaines, dont les énergies, l'environnement, la migration et les infrastructures, rappelant que son pays a appuyé le retour du Maroc à l'Union Africaine (UA). 

(MAP)

Contactez nous