CHAMBRE DES REPRESENTANTSPARLEMENTCHAMBRE DES CONSEILLERS

Espace Bureau Legislature 2011-2016

Actualités

M. Chafik Rachadi, vice-président de la Chambre des Représentants, s'entretient avec M. Jean-Pierre Raffarin, président de la Commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées au Sénat français

> 22/01/2016
  • M. Chafik Rachadi, vice-président de la Chambre des Représentants, s'entretient avec M. Jean-Pierre Raffarin, président de la Commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées au Sénat français
  • M. Chafik Rachadi, vice-président de la Chambre des Représentants, s'entretient avec M. Jean-Pierre Raffarin, président de la Commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées au Sénat français
  • M. Chafik Rachadi, vice-président de la Chambre des Représentants, s'entretient avec M. Jean-Pierre Raffarin, président de la Commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées au Sénat français
  • M. Chafik Rachadi, vice-président de la Chambre des Représentants, s'entretient avec M. Jean-Pierre Raffarin, président de la Commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées au Sénat français
  • M. Chafik Rachadi, vice-président de la Chambre des Représentants, s'entretient avec M. Jean-Pierre Raffarin, président de la Commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées au Sénat français
  • M. Chafik Rachadi, vice-président de la Chambre des Représentants, s'entretient avec M. Jean-Pierre Raffarin, président de la Commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées au Sénat français

Le vice-président de la Chambre des Représentants, Chafik Rachadi, a eu des entretiens, vendredi à Rabat, avec le président de la Commission des Affaires étrangères, de la Défense et des forces armées au Sénat français, Jean-Pierre Raffarin, qui effectue une visite de travail au Maroc du 21 au 23 janvier, à la tête d'une importante délégation parlementaire.

Ces entretiens ont porté sur les moyens à même de renforcer la coopération entre le Maroc et la France et sur plusieurs sujets d'intérêt commun, indique un communiqué de la Chambre des Représentants.

A cette occasion, M. Rachadi a passé en revue les principales réformes engagées par le Maroc ces dernières années, sous la sage conduite de SM le Roi Mohammed VI, sur les plans politique, social et économique, évoquant à cet égard, le code de la famille, l'Instance Equité et Réconciliation (IER), l'Initiative Nationale pour le Développement Humain (INDH), la réforme du système judiciaire, ainsi que la réforme constitutionnelle de 2011.

Il a relevé, dans ce sens, que les réformes institutionnelles et les grands chantiers lancés par le Maroc visent à créer une société moderniste, démocratique et solidaire en vue de hisser le Maroc au rang des pays développés et démocratiques.

Mettant en avant la nouvelle politique nationale dans le domaine de la régionalisation, le vice-président de la Chambre des Représentants a souligné que le développement des régions requiert la répartition des pouvoirs entre le centre et les pouvoirs locaux.

Il a, de même, mis en exergue le progrès exceptionnel que connaissent les provinces du Sud depuis leur récupération, saluant les chantiers en cours qui visent à développer davantage ces régions en mobilisant des investissements colossaux.

M. Rachdi a, en outre, évoqué avec les membres de la délégation parlementaire française les derniers développements de la question de l'intégrité territoriale du Royaume, relevant le caractère "crédible" et "réaliste" de la proposition d'autonomie du Sahara proposée par le Maroc pour résoudre ce conflit artificiel.

Il a salué, à cet égard, la position positive de la France et les efforts qu'elle déploie en vue de parvenir à une solution politique et consensuelle à cette question sous l'égide de l'ONU.

M. Rachadi a également réitéré l'attachement du Maroc à la paix et la stabilité dans la région, deux conditions sine qua non pour le développement économique et social dans cette partie du continent.

De leur côté, le président de la Commission des Affaires étrangères, de la Défense nationale, des Affaires islamiques et des Marocains résidant à l'étranger, Mehdi Bensaid, et la présidente du groupe d'amitié Maroc-France à la Chambre des Représentants, Itimad Zahidi, ont souligné l'importance pour le Maroc d'organiser la prochaine conférence mondiale sur le climat (COP22) qui aura lieu à Marrakech, affirmant que le soutien de la France aura un rôle prépondérant dans la réussite de cette manifestation internationale.

La partie marocaine a aussi évoqué les relations entre le Maroc et l'Europe, appelant à renforcer la coopération franco-marocaine notamment au niveau du Parlement européen et de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe pour défendre les intérêts suprêmes du Royaume.

Pour sa part, M. Raffarin s'est félicité des relations distinguées unissant le Maroc et la France, soulignant qu'elles sont entrées dans une nouvelle ère depuis la dernière rencontre de SM le Roi Mohammed VI avec le président français, François Hollande, à Paris.

Il a également salué les réformes profondes menées par le Maroc ces dernières années, qualifiant de "claire" la stratégie adoptée par le Maroc en la matière.

L'ancien premier ministre français a réitéré, lors de cette rencontre, la position de son pays en faveur d'une solution politique au conflit artificiel autour du Sahara marocain, mettant en avant le rôle de la diplomatie parlementaire dans le développement des relations entre les deux pays, notamment dans le domaine économique.

Ont pris part également à cette rencontre du côté français, Christian Cambon, président du groupe d'amitié France-Maroc au Sénat français, Bariza Khiari, membre du Sénat français, Serge Degallaix, directeur général de la Fondation Prospective et Innovation, ainsi que l'ambassadeur de France au Maroc, Jean-François Girault.

(MAP)

 

Contactez nous