CHAMBRE DES REPRESENTANTSPARLEMENTCHAMBRE DES CONSEILLERS

Espace Bureau Legislature 2011-2016

Actualités

L'expérience marocaine en matière d'autonomisation des femmes mise en avant à Panama-City

> 25/03/2015

 

La deuxième vice-présidente de la Chambre des représentants Kenza El Ghali a mis en avant, mardi à Panama-City, l'expérience marocaine en matière d'autonomisation des femmes dans les domaines politique, économique et social.

 

Lors d'une réunion à l'Assemblée nationale panaméenne avec la Présidente de la commission de la femme, l'enfant, la jeunesse et de la famille, et des parlementaires et représentantes du tissus associatif, Mme El Ghali a souligné les acquis réalisés par la femme marocaine et les réformes engagées par le Royaume pour la consécration de l'égalité "genre" au cours des 15 dernières années.

 

Dans une déclaration à la MAP, la parlementaire marocaine a affirmé que le Maroc demeure à l'avant-garde dans la région en matière d'autonomisation politique et économique des femmes, notamment à travers l'adoption du nouveau Code de la famille et la promotion de l'accès des femmes aux postes de prise de décision au sein du gouvernement, du parlement et des grandes institutions publiques.

 

Le Royaume s'apprête à s'engager dans une nouvelle génération de réformes en vue de promouvoir davantage le statut des femmes, notamment le débat sur les lois électorales qui devrait permettre une participation plus large des femmes dans la gestion des affaires publiques, a-t-elle poursuivi.

 

Lors de cette réunion, Mme El Ghali a dénoncé la situation des femmes séquestrées dans les camps de Tindouf par le polisario, une situation qui constitue une flagrante violation des droits de l'homme. Elle a, dans ce sens, exhorté la communauté internationale à accorder plus d'attention à cette question.

 

Elle a, en outre, relevé que la Commission de l'approche genre et de l'égalité des chances relevant du Forum des présidents des Parlements d'Amérique Centrale et des Caraïbes (Foprel), qu'elle co-préside avec une parlementaire du Costa Rica, accordera une attention particulière aux femmes issues des franges les plus précaires, notamment les détenues des camps de Tindouf et les femmes indigènes d'Amérique centrale.

 

La deuxième vice-président de la Chambre des représentants effectue une visite de travail au Panama, marquée par des rencontres avec les chefs des partis politiques et membres de l'Assemblée nationale et du Parlement latino-américain (Parlatino).

(MAP)

Contactez nous