CHAMBRE DES REPRESENTANTSPARLEMENTCHAMBRE DES CONSEILLERS

Actualités

Les moyens de promouvoir la coopération bilatérale au centre d'entretiens parlementaires maroco-australiens

> 13/12/2018
  • Les moyens de promouvoir la coopération bilatérale au centre d'entretiens parlementaires maroco-australiens
  • Les moyens de promouvoir la coopération bilatérale au centre d'entretiens parlementaires maroco-australiens

Les moyens de resserrer les liens de coopération entre Rabat et Canberra ont été au centre d'entretiens tenus jeudi à Rabat entre les membres du groupe d'amitié parlementaire Maroc-Australie.

Selon un communiqué de la Chambre des représentants, le président du groupe d'amitié Maroc-Australie, Ramadan Bouachra, a souligné que la visite d'une délégation parlementaire australienne au Royaume devra donnera une forte impulsion à la coopération bilatérale dans divers domaines, relevant que l'ouverture de l'ambassade d'Australie dans l'année précédente permettra d'asseoir les bases d'une relation plus intense entre les deux pays.

Lors de leurs interventions, les membres du groupe d'amitié parlementaire Maroc-Australie, Mohamed Benjelloun Touimi, Mohamed Ouzzine, Chaqran Imam et Saida Ait Bouali, ont abordé les questions en lien avec le développement des relations bilatérales dans des secteurs comme le tourisme et les échanges culturels, mais aussi dans le domaine de la migration. A cet égard, les députés marocains ont exposé la nouvelle politique du Royaume en matière de migration et d'asile.

Par ailleurs, les membres du groupe d'amitié Maroc-Australie se sont félicités de la position constructive de l'Australie à l'égard de la question de l'intégrité territoriale du Royaume, ajoute la même source.

Pour sa part, le président du groupe d'amitié, Andrew Laming, a fait part de sa détermination à œuvrer en vue de la consolidation des liens de coopération entre les deux pays.

Les membres de la délégation parlementaire australienne ont également mis l'accent sur le potentiel dont regorge l'Australie dans de nombreux secteurs, soulignant le besoin d'aller de l'avant dans la coopération et l'échange d'expériences et d’expertises avec le Royaume, en particulier dans les domaines de l'agriculture, de la recherche scientifique et technique. 

(MAP)