CHAMBRE DES REPRESENTANTSPARLEMENTCHAMBRE DES CONSEILLERS

M. le Président Habib El Malki

Actualités

Le Président de la Chambre des des Représentants s’entretient avec le Premier Ministre thaïlandais

> 29/08/2019

Lors d’un entretien qu’il a eu, le mercredi 28 août 2019, avec le Premier Ministre thailandais, M. Prayut Chan-o-cha, en marge de sa participation à la 40ème Assemblée Générale de l’Assemblée Interparlementaire de nation d’Asie du Sud-Est, le Président de la Chambre des des Représentants a mis en avant le potentiel de coopération qui s’offre aux deux pays, en mettant l’accent sur leur convergence  sur les questions qui taraudent le monde d’aujourd’hui. Au Maroc comme en Thaïlande, l’agenda international est dominé par les questions liées au développement durable, au développement humain, à la migration, au terrorisme, à la sécurité et d’autres..

 

A cet égard, il a rappelé la tenue de la COP 22, à Marrakech, en mettant en lumière le développement spectaculaire des énergies renouvelables , il a attiré l’attention sur la politique migratoire du Maroc, mise en œuvre en concertation avec l’union Européenne, et sur le rôle  du Maroc comme facteur de stabilité en Afrique.

 

Par ailleurs, le Président El Malki s’est réjoui du dynamisme politique en Thaïlande qui doit s’adosser à  autant d’entrain sur le plan économique. « Comme au Maroc,  les nouveaux métiers, les nouvelles technologies, l’agriculture et le tourisme représentent de véritables leviers de la transition économique en Thaïlande ». 

 

De son côté, le Premier Ministre thaïlandais a estimé que compte tenu des affinités et du potentiel que recèlent  les deux pays, qui fêteront le 35ème anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques en 2020, leurs échanges commerciaux restent marginaux. «  Le Maroc pourrait devenir une porte d’entrée pour la Thaïlande en Afrique et en Europe, tout comme la Thaïlande pourrait constituer un point d’accès stratégique pour le Maroc vers les pays de l’ASEAN et le voisinage thaïlandais », a-t-il assuré.

 

La coopération culturelle permet à de nombreux étudiants thaïlandais de poursuivre leur études au Maroc, comme boursiers du gouvernement marocain, notamment dans le domaine religieux. Ce programme devrait , selon le responsable thaïlandais, porter sur d’autres disciplines. 

 

Quant au secteur touristique, il a relevé que d’avantage de touristes marocains mettent le cap sur la Thaïlande et qu’un nombre moins important de thaïlandais séjournent au Maroc. « la Thaïlande pourrait faire office d’un hub touristique sur un important espace asiatique et vice-versa », a-t-il fait remarquer.

 

 « Les deux gouvernements soutiennent les échanges entre les deux pays, a-t-il poursuivi, en organisant leurs rapports dans le cadre d’une nomenclature  juridique comprenant  quinze accords: Dix conclus et cinq en cours de finalisation, mais le Conseil d’affaires Maroc - Thaïlande devrait jouer un rôle plus actif (...). A titre d’exemple, la production phosphatière marocaine et l’agriculture thaïlandais sont des secteurs-clés dont le potentiel d’échange devrait être scruté de plus près ».

 

Le Président El Malki a, pour sa part, estimé, que l’importante infrastructure portuaire du Royaume sur la Méditerranée et l’Atlantique représente un atout considérable pour les échanges entre les deux pays

 

En se félicitant du soutien dont son pays jouit de la part du Maroc au sein de l’OCI, le Premier Ministre thaïlandais a marqué son appui  au statut d’observateur sollicité par la Chambre des Représentants auprès de l’AIPA.

 

Plus tôt dans la journée, le Président de la Chambre des Représentants a rencontré le Vice-Premier Ministre thaïlandais, M. wissanu krea-ngarm, qui a souligné la pratique d’un Islam modéré au Maroc et son rayonnement notamment à travers l’Institut Mohammed VI de formation des Imams Morchidines et Morchidates.

 

A ce propos, le Président El Malki a mis en exergue l’institution de la commanderie des croyants incarnée par Sa Majesté le Roi. «  Une qualité qui prémunit le pays contre les débordements », et d’annoncer que des Imams thaïlandais commenceront bientôt leur formation au Maroc conformément aux Hautes Instructions Royales. De plus, il a affirmé que Les similitudes qui existent entre les deux pays sont « d’importants facteurs de rapprochement susceptible d’imprimer un nouveau rythme  la coopération bilatérale ».

 

Ces rencontrent se sont déroulées en présence de l’Ambassadeur du Maroc à Bangkok, M. Abdelilah El Hosni.

 

Contactez nous