CHAMBRE DES REPRESENTANTSPARLEMENTCHAMBRE DES CONSEILLERS

M. le Président Habib El Malki

Actualités

Le parachèvement du processus de l'adhésion de la Chambre des Représentants au parlement panafricain marquera l’actuelle session législative (El Malki)

> 13/04/2018
  • Le parachèvement du processus de l'adhésion de la Chambre des Représentants au parlement panafricain marquera l’actuelle session législative (El Malki)
  • Le parachèvement du processus de l'adhésion de la Chambre des Représentants au parlement panafricain marquera l’actuelle session législative (El Malki)

Le président de la Chambre des Représentants, Habib El Malki, a relevé, vendredi à Rabat, que l’actuelle session législative sera marquée par une importante échéance en l’occurrence le parachèvement du processus de l’adhésion de la chambre au parlement panafricain, lors de sa prochaine session prévue en mai prochain en Afrique du Sud.

Intervenant à l’ouverture de la session d’avril de l’année législative 2017-2018 de la Chambre, M. El Malki a affirmé que cette adhésion est décisive pour le Maroc, après avoir retrouvé sa place dans l’Union africaine et vu les acquis réalisés par le Royaume dans le continent grâce à la stratégie de SM le Roi Mohammed VI tendant à donner la priorité à la coopération sud-sud et orientée vers l’avenir.

"Sans nul doute, l’adhésion au parlement africain renforcera la place de notre Chambre dans le continent africain", a noté M. El Malki mettant en exergue les efforts déployés pour consolider les relations institutionnelles avec plusieurs instances législatives nationales ainsi qu’avec les parlements régionaux, dont le parlement de la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest "avec lequel nous avons instauré un dialogue institutionnel et organisé des activités se rapportant au présent et à l’avenir du continent".

Le président de la Chambre des Représentants a également rappelé les actions menées pour renforcer la présence au sein d’autres institutions multilatérales, notamment l’Union interparlementaire.

Evoquant la diplomatie parlementaire, M. El Malki a cité le forum parlementaire maroco-francais, prévu en juin prochain à Rabat et la rencontre parlementaire maroco-espagnole.

M. El Malki a aussi souligné la dynamique ayant marqué l’action de la chambre lors de la période intersession, citant particulièrement la tenue, à la demande du gouvernement, d’une session extraordinaire au cours de laquelle trois projets de loi revêtant une grande importance pour l’économie nationale et la cohésion sociale, ont été adoptés.

Il a également noté que la période entre les deux sessions a été caractérisée par la poursuite des travaux des commissions parlementaires permanentes qui ont adopté 11 projets de loi et un projet de décret, appelant l'institution législative à accélérer la cadence de ses travaux et à examiner les projets de loi qui lui ont été soumis.

L'ordre du jour de cette session prévoit l'examen du rapport des groupes thématiques chargés de l'évaluation des politiques publiques, qui s’articule cette année autour du programme routier dans les zones montagneuses, a-t-il rappelé, relevant l'importance de cette prérogative attribuée par la Constitution au parlement en matière de la mise en œuvre des principes de reddition des comptes, de transparence et d'amélioration des services publics.

La Chambre poursuivra, a ajouté M. El Malki, à exercer ses fonctions de contrôle au niveau des sessions plénières, dans le cadre des commissions parlementaires permanentes et à examiner, dans ce cadre, les rapports des missions d’inspection.

(MAP)

Contactez nous