CHAMBRE DES REPRESENTANTSPARLEMENTCHAMBRE DES CONSEILLERS

Bureau de la Chambre des Représentants

Actualités

Le modèle marocain de promotion du rôle de la femme dans la société mis en lumière au siège de l'ONU à New York

> 13/03/2019
  • Le modèle marocain de promotion du rôle de la femme dans la société mis en lumière au siège de l'ONU à New York
  • Le modèle marocain de promotion du rôle de la femme dans la société mis en lumière au siège de l'ONU à New York
  • Le modèle marocain de promotion du rôle de la femme dans la société mis en lumière au siège de l'ONU à New York

Le modèle marocain de promotion du rôle fondamental de la femme dans la société a été mis en avant, mercredi au siège des Nations-Unies à New York, dans le cadre d’une réunion parlementaire organisée par l’Union interparlementaire (UIP) et ONU-Femmes, à l’occasion de la 63è session de la Commission de la condition de la femme (CSW63).

La députée Azzouha El Arrak, qui intervenait à cette occasion au nom de la délégation parlementaire marocaine prenant part à cet événement mondial, a souligné que le Maroc, sous la conduite éclairée de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, a pu ancrer, au cours des deux dernières décennies, un modèle sociétal dans lequel la femme constitue un des piliers essentiels.

Mme El Arrak a noté, à cet égard, que les réalisations du Maroc en la matière représentent une expérience modèle qui peut être partagée avec les autres pays frères et amis dans les différents foras parlementaires, notamment dans le cadre de la coopération Sud/Sud.

Elle a ainsi rappelé qu’après avoir lancé une nouvelle génération de réformes fondamentales de promotion de la condition de la femme, à l’instar de la Moudawana, de la loi sur la nationalité, le code pénal et celui du travail, le Royaume du Maroc a pris l’initiative d’adopter une nouvelle génération de réformes qui furent consacrées dans le cadre de la Constitution de 2011. Une mesure, a-t-elle souligné, qui reflète l’engagement résolu du Maroc à promouvoir la situation et les droits politiques et socio-économiques des femmes et leur accès aux prestations essentielles en matière d’éducation, de santé, de logement, de travail et le développement durable.

La parlementaire marocaine a également évoqué le chantier de la régionalisation avancée dans lequel s’est engagé le Royaume, soulignant que ce projet représente un pilier fondamental des efforts visant à réduire les disparités sociales et spatiales, et garantir les infrastructures de base aux populations locales, y compris des projets ciblant directement les femmes et les filles.

Cette rencontre, tenue sous le thème: "Investir dans l’égalité des sexes : Les parlements veillent à ce que la protection sociale, les services publics et les infrastructures bénéficient aux femmes et aux filles", a été marquée par la participation d’une délégation parlementaire marocaine composée de Bolon Salek, député-secrétaire à la Chambre des représentants, Hayat Skihel (groupe Justice et développement), Malika Khalil (groupe Authenticité et modernité), Mustapha Baytass (groupe du Rassemblement constitutionnel), Abla Bouzekri (groupe Istiqlalien de l’unité et de l’égalitarisme), Loubna Tahiri (groupe Haraki), Fatiha Saddas (groupe Socialiste), et Fatimazahra Barassat (groupement du progrès et du socialisme).

La délégation parlementaire marocaine a également assisté à plusieurs rencontres et side-events organisés dans le cadre de la 63è session de la Commission sur la condition de la femme, notamment la rencontre ministérielle présidée par le Secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, la rencontre parallèle organisée par le ministère de la Famille, de la Solidarité, de l'Egalité et du Développement social sur la thématique des systèmes de protection en tant que mécanisme de protection sociale des femmes, ainsi qu’à d’autre événements.

(MAP)

Contactez nous