CHAMBRE DES REPRESENTANTSPARLEMENTCHAMBRE DES CONSEILLERS

M. le Président Habib El Malki

Actualités

La secrétaire générale adjointe du Conseil de l'Europe salue les réformes "profondes" que connait le Maroc

> 11/04/2018
  • La secrétaire générale adjointe du Conseil de l'Europe salue les réformes "profondes" que connait le Maroc
  • La secrétaire générale adjointe du Conseil de l'Europe salue les réformes "profondes" que connait le Maroc

La secrétaire générale adjointe du Conseil de l'Europe, Gabrielle Battaini-Dragoni a salué, mercredi à Rabat, les réformes "profondes" que connait le Royaume, lors de ses entretiens avec le président de la Chambre des représentants, Habib El Malki.

Un communiqué de la Chambre indique que Mme Battaini-Dragoni a fait part de la volonté de s'informer de l'expérience marocaine en matière de lutte contre l’extrémisme, louant le rôle de SM le Roi Mohammed VI, en sa qualité d'Amir Al Mouminine, dans la consécration d'un islam modéré.

Elle a relevé que sa visite au Royaume s'inscrit dans le cadre de l'élaboration d'un nouveau programme de coopération bilatérale pour la période 2018-2021, soulignant par la même occasion le bilan de la coopération entre les deux parties.

Mme Battaini-Dragoni a fait savoir que la coopération entre le Maroc et le Conseil de l'Europe s'articule autour des valeurs de la démocratie, des droits de l'homme, de la paix et de la stabilité, notant que cette coopération "mutuellement bénéfique" permet aux deux parties d'échanger leurs expériences et expertises Au niveau parlementaire, elle a salué la contribution du parlement marocain à la réussite de la coopération avec le Conseil de l'Europe, rappelant que le parlement marocain est le premier parlement hors d'Europe à devenir partenaire pour la démocratie à l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe.

Elle s'est, dans ce sens, félicitée de l'adoption par l'institution législative marocaine d'importants textes législatifs s'inscrivant dans le cadre de la consolidation de la démocratie, la séparation des pouvoirs, la protection des droits des enfants et la liberté de presse.

De son côté, M. El Malki a mis en avant les liens stratégiques entre le Maroc et l'Europe, soulignant "le statu avancé" du Royaume avec l'UE et "le partenaire pour la démocratie" à l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe.

Le Maroc se développe dans tous les domaines et son partenariat avec l'Europe constitue un levier pour davantage de réformes et de développement, a-t-il dit, soulignant l'importance des réformes initiées par le Royaume ces dernières années, notamment celles relatives à l'indépendance du pouvoir judiciaire et à la gestion de la migration.

Le président de la chambre des représentants a insisté sur la nécessité de traiter le phénomène de la migration dans le plein respect des droits de l'homme, mettant en exergue, dans ce sens, les efforts déployés par le Royaume pour régulariser la situation des migrants.

Le Maroc est prêt à partager son expérience avec les partenaires européens, a-t-il dit, rappelant la décision des Nations Unies (ONU) qui ont désigné le Royaume pour abriter la Conférence internationale sur la Migration 2018.

(MAP)

Contactez nous